Forgotten grape varieties : gamay de Bouze, ribeyrenc, persan, oeillades, gringet, ... (report in french)

Tasting notes, varietals, grapes - anything related to wine
Post Reply
Message
Author
Laurent Gibet
Posts: 1042
Joined: May 1st, 2010, 9:48 am

Forgotten grape varieties : gamay de Bouze, ribeyrenc, persan, oeillades, gringet, ... (report in french)

#1 Post by Laurent Gibet » January 24th, 2020, 2:02 am

Dégustation originale :
Les cépages modestes et oubliés de France
Le vendredi 13 décembre 2019

La dégustation est proposée par Odile Debacker et Eric Ambiaud.
Elle est commentée par Rémy Verdo, nouveau membre In Vino Veritas.


Quelques commentaires de contexte :
La parole est à Rémy Verdo : « J'étais un membre très actif du club de Normale Sup Oeno (aujourd’hui OEns : https://oens.ens.fr/) de 2006 à 2013, et président en 2008-2009. On a été premiers ou deuxièmes sur plein de concours étudiants (20/vins à bordeaux rive gauche, Bollinger...) à l'époque. On vous a rencontrés à Lattes (janvier 2010) et à la RVF, où on s’est sentis tout petits et impressionnés par le niveau d'In Vino Veritas... »

Toutes les bouteilles, stockées pendant une longue période dans des conditions optimales, ont été placées dans une cave de service, à température adaptée, verticalement, 10 jours avant notre rendez-vous.
Cette dégustation s’est déroulée en une seule séance, le soir à 19h30.
Les verres utilisés sont les « Expert » de Spiegelau.
DS : Didier Sanchez - LG : Laurent Gibet – AA : Attila Aranyos – GM : Gulnar Murat – EA : Eric Ambiaud – OD : Odile Debacker - RV : Rémy Verdo.


Ordre de dégustation
(Nombre total de dégustateurs : 15)


Les Vins Rouges

1ère série :
1. Vin de France (Fronton) : Château Plaisance "Negret Pounjut" 2018
(100% Négret Pounjut)
DS13 - LG13,5 – AA1X - GM1X - EA14,5 - OD1X – RV13
Robe sombre.
Nez plein, dense, avec un peu de violette comme la négrette. 2e nez : pomme oxydée.
Bouche : manque d’acidité. Peu dense. Peu persistant. Peu expressif. Très fluide. 2e bouche on sent l’évolution rapide dans le verre.

2. Vin de France (Deux Sèvres, Vin du Thouarsais) : Céline et Benoit Blet "Les Terres Blanches" Gamay de Bouze 2018
(100% Gamay de Bouze)

DS12,5 - LG12,5 – AA1X - GM1X - EA13- OD1X – RV13
Robe sombre.
Nez jeune, compoté. 2e nez aux accents maliques.
Bouche : un peu molle, des notes acétiques en finale (car vin peu protégé), peu persistant et peu acide.

3. Côtes de Gascogne : Plaimont "Le Manseng Noir" 2018
(100% manseng noir)

DS13 - LG13 – AA1X - GM1X - EA13,5 - OD1X – RV13,5
Robe opaque. Nez intense, un peu viandu.
Bouche : un peu ferrugineuse par son acidité qqe peu maladroite, tanins présents. Ressemble au tannat pour son côté teinturier et sa texture soyeuse. 2e tour : prend des accents acétiques.

4. Hautes-Alpes : Domaine Marc Allemand "Vieilles Vignes Mollard" 2013
(100% mollard
)

DS13 - LG13,5 – AA1X - GM1X - EA13 - OD1X – RV14
Robe assez pâle avec disque tirant sur l’orange. Translucide. Nez aux accents de madère. 2e nez plus fruité, comme de la fraise séchée. Et même, des pointes de menthol. Ressemble à un vieux cabernet-sauvignon.
Bouche : TB acidité, bonne persistance, vif, déjà très évolué.

2ème série :
5. Isère-Balmes Dauphinoises : Domaine Nicolas Gonin "Persan" 2015
(100% Persan)


DS14 - LG14 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV14
Robe sombre.
Nez peu expressif, très timide. 2e nez idem.
Bouche : acidulée, vive, séveuse. 2e bouche un peu décharnée, l’acidité sauve la mise.

6. Savoie : Domaine Giachino "Persan" 2016
(100% Persan)


DS15,5 - LG15,5 – AA1X - GM1X - EA16 - OD1X – RV15,5
Robe sombre.
Nez avec notes timides de passiflore. 2e nez cerise griotte. Il y a du volatil portant sur le vinaigre.
Bouche : plus pleine, un peu astringente, acide, épicée, notes d’orange confite, gourmandise balsamique. Pâte de coing.

7. Savoie : Philippe Grisard "Persan" 2013
(100% Persan)

DS14 - LG14,5 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV14,5
Robe sombre, avec disque tirant vers l’orange.
Nez floral (liseron). Plus discret que le précédent.
Bouche : acidité qui fait saliver, traces de bois, commence à se décharner. Le boisé prend le dessus avec l’oxydation, ce qui assèche le vin en finale.

> Ces trois persans sont trois vins de montagne, vifs, remarquables par leur belle acidité.

3ème série :
8. Vin de France (Languedoc) : Domaine Pierre Cros "Les Mal Aimés" 2016
(Picpoul Noir, Cinsault, Alicante Bouschet)

DSED - LGED – AA1X - GM1X - EAED - OD1X – RV(13, sans le goût du Bouchon)
Robe : très sombre.
Bouchonné. Empyreumatique.
Bouche : un peu astringente, gourmande. Charnue. Empyreumatique.

9. Vin de France (Languedoc) : Thierry Navarre "Ribeyrenc" Cépage Oublié du Languedoc 2018
(100% Ribeyrenc)

DS15 - LG14,5 – AA1X - GM1X - EA15 - OD1X – RV16,5
Nez : sent le vieux pinot noir ou le vieux grenache. Semble si vieux ! 2e nez ajoute des notes d’amandes grillées.
Robe : pâle.
Bouche : vive, droite, d’un beau fruit (pêche confite). Expressions de vins blancs (sensation déjà sentie sur des vins comme les grands Brunello di Montalcino). C’est génial !

10. Vin de France (Languedoc) : Thierry Navarre "Ribeyrenc" Cépage Oublié du Languedoc 2014
(100% Ribeyrenc)

DS15,5 - LG15,5 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV16,5
Robe pâle (par ses reflets fauves, ressemble à un ploussard).
Nez : idem, floralité acidulée,
Bouche : acide, gourmande, légère amertume en finale qui le relève en fraîcheur. 2e tour : libère ses fruits blancs : pêche/brugnon. C’est génial. Se révèle sur la finale après qqs minutes d’oxydation.

11. Vin de France (Languedoc) : Thierry Navarre "Vin D'Œillades" 2018
(100% Œillades)

DS14 - LG14 – AA1X - GM1X - EA15 - OD1X – RV14,5
Rouge vif.
Nez : framboise. Fruit rouge croquant.
Bouche : acide, charnue, un peu astringente, avec une aromatique florale qui évoque les syrah d’Ardèche. Finale faible.

12. Coteaux de Béziers : Domaine D'Emile & Rose "Aramon" 2017
(100% Aramon)

DS14 - LG14 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV14
Robe : très sombre, reflets violets.
Nez : caramel, et même carambar.
Bouche : dense, tannique et astringente, chaude, avec de la mâche, de la gourmandise. Semble lourd après les ribeyrenc.
> TB travaillé pour ce cépage aux expressions naturellement massives, qui tient son nom d’un bourg gardois.

4ème série :
13. Coteaux de L'Ardèche : Salel & Renaud "Syramuse Chatus" 2018
(100% Chatus)

DS14 - LG14 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV14
Robe : très sombre.
Nez : 1er nez fermé. 2e nez un peu mentholé. A ouvrir 5 heures avant. Cassis. A faire vieillir 5 ans avant de boire.
Bouche : très dense, empyreumatique, virile, profonde, concentré de cassis.

14. Vin de France (Berry) : Famille Smith "Intemporel" 2017
(100 % Genouillet)


DS13 - LG13 – AA1X - GM1X - EA13 - OD1X – RV12,5
Robe : sombre.
Nez : fermé. A aérer : les empyreumes se mêlent au cassis. Rose et bonbon. Un peu douillet.
Bouche : attaque joliment acide. Médiane et finale semblable à un bonbon acidulé. Unicité un peu trop simple.

15. Coteaux Bourguignon (Yonne): Sorin-Coquard "Cuvée Antique "César" 2015
(100% César)

DS13 - LG13,5 – AA1X - GM1X - EA13 - OD1X – RV12,5
Robe très sombre.
Nez : très timide. 3e nez nécessaire : des menthols,
Bouche : concentré de cassis, encore raide, rustique. Un cépage qui demande de l’oxydation pour se desserrer.

16. Vin de France (Ardèche) : Salel & Renaud "Etèrna Dureza" 2018
(100% Dureza)

DS13 - LG13 – AA1X - GM1X - EA13 - OD1X – RV13
Robe opaque.
Nez ténébreux à la floralité virile, d’où un contraste saisissant. Ressemble au carménère : floral et très dense à la fois. Notes de fromages (saint-nectaire) : sont-elles liées au levurage ?
Bouche : dense, encore dure, sur un concentré de cassis, astringent. Attendre 5 ans pour ouvrir une bouteille de ce cépage qui s’est mêlé à la mondeuse blanche pour donner la syrah.

17. Collines Rhodaniennes (Ardèche) : Pascal Jamet "Au Nom du Père" 2015
(100% Dureza)

DS12 - LG12 – AA1X - GM1X - EA12 - OD1X – RV12
Robe : opaque. Résidus tartriques au fond du verre.
Nez : gâteau chocolat-cerise. Puis, en insistant sur l’aération, mûre très concentrée. Notes de cannelle, et de girofle. Diversité riche et mouvante, « kaléïdoscopique » si l’on peut dire. 2e nez : révèle mieux sa maturité.
Bouche : rustique par son acidité et son astringence.

5ème série :
18. Côtes du Marmandais : Elian Da Ros "Abouriou" 2017
(100% Abouriou)

DS14,5 - LG14,5 – AA1X - GM1X - EA14,5 - OD1X – RV15
Robe : translucide, assez sombre.
Nez : acidulé, groseille très mûre.
Bouche : expressions florales sur une belle densité marquée par la fraîcheur, ce qui est une réussite pour ce cépage qui signifie “hâtif”. Tanins soyeux.

19. Côtes du Marmandais : Elian Da Ros "Abouriou" 2015
(100% Abouriou)

DS15,5 - LG16 – AA1X - GM1X - EA15,5 - OD1X – RV15,5
Robe : sombre.
Nez : acidulé.
Bouche : bel ensoleillement, épicé, gourmand, persistant, exprime un beau jus de raisin presse à pleine maturité, avec des notes de viande, qui évoquent les médoc.

20. Côtes du Marmandais : Elian Da Ros "Abouriou" 2011
(100% Abouriou)

DS14 - LG14 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV15
Pour info - 14 septembre 2009 : cr par Maxime France
12. Côtes du Marmandais : Domaine Elian Da Ros « Abouriou » 2007
(100% Abouriou)
DS13,5 - PC13,5 - LG13 - PR13,5 - MS13,5 - MF13,5 - EG13,5. Note moyenne : 13,5
Nez floral aux senteurs alliacées de lilas, de jacinthe mais aussi de petits fruits noirs (cassis, prunelle). La bouche apparaît plutôt simple, fraîche, à l'accroche modérée et dotée d'un petit côté perlant lui conférant un caractère "sauvage". Un cépage rarement bu et difficile à identifier qui aura réussi à "promener" l'ensemble des dégustateurs…

Robe opaque.
Nez acidulé.
Bouche : dense, exprime le cassis concentré. Belle acidité, tanins équilibrés par rapport à la robe.


Les vins blancs

1ère série :
21. Champagne : Maison Moutard "Vieilles Vignes" Arbane 2011
(100% Arbane)

DS13 - LG13,5 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV14
Robe : pâle.
Nez : côté nougat (maturité : sudiste).
Bouche : côté nougat plus net. Modérément acide.

22. Vin de France (Gaillac) : Domaine Plageoles "Verdanel" (2014)
(100% Verdanel)

DS13 - LG12 – AA1X - GM1X - EA13 - OD1X – RV12,5
Robe : paille.
Nez : suave. Coing confit, et jus de pomme.
Bouche : idem : confit, tertiaire, tarte tatin/pomme au four. Côté gentiane. Trop vieux.

2ème série :
23. Vin de France (Languedoc) : Salel & Renaud "Testaïre Raisaine" 2018
(100% Raisaine)

DS11 - LG10 – AA1X - GM1X - EA12 - OD1X – RV11,5
Robe : paille.
Nez : fleur de buis.
Bouche : fruits blancs, acidité modérée.

24. Vin de France (Languedoc) : Thierry Navarre "Lignières" 2018
(Ribeyrenc blanc, Clairette, Grenache Gris)

DS12 - LG12 – AA1X - GM1X - EA1 - OD1X – RV12
Robe : paille.
Nez : clairette.
Bouche : amertume qui, hélas, se maintient. Acide.

25. Vin de France (Languedoc): Thierry Navarre "Terret" Cépage Oublié du Languedoc 2018
(100% Terret)

DS11 - LG11 – AA1X - GM1X - EA12 - OD1X – RV11,5
Ce cépage est un parent du terret-bourret (autre nom du terret gris).
Robe : paille.
Nez : plat.
Bouche : une certaine paresse qui n’est pas rattrapée par la floralité.

26. Pays D'Hérault : Mas Saint Laurent "Les Vieilles Vignes" 2018
(100% Terret)

DS12 - LG11 – AA1X - GM1X - EA12 - OD1X – RV12
Robe : paille.
Nez : fleur d’amandier.
Bouche ; peu de relief. Pomme verte et résine.

27. Vin de France (Languedoc) : Domaine Ledogar "Carignan Blanc" 2013
(100% Carignan)

DS12 - LG11 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV13,5
Robe : or.
Nez : miel de romarin, sève, vanille.
Bouche : idem ; s’ajoutent du bois et, peut-être, du bâtonnage.

3ème série :
28. Produit de France (Loire) : Clos du Tue-Bœuf "Le Brin de Chèvre" 2015
(100% Menu Pineau soit Orbois)

DS16 - LG14,5 – AA1X - GM1X - EA15,5 - OD1X – RV16
Robe : paille.
Nez : notes de résine,
Bouche : vif, belle acidité qui tient le peu de sucre résiduel, très belle persistance.

29. Vin de Savoie : Philippe Grisard "Originelle" 2015
(100% Mondeuse Blanche)

DS14 - LG14 – AA1X - GM1X - EA13 - OD1X – RV14,5
Robe : pâle.
Nez : poire presque blette.
Bouche : de l’amertume.

30. Vin de Savoie : Domaine Dupasquier "Mondeuse Blanche" 2013
DS14 - LG14 – AA1X - GM1X - EA14 - OD1X – RV14
Robe : dorée.
Nez : poire.
Bouche : manque d’acidité.

31. Vin de Savoie : Domaine Belluard "Les Alpes" 2015
(100% Gringet)

DS12 - LG12 – AA1X - GM1X - EA12 - OD1X – RV13
Robe : dorée.
Nez : malique, tertiarisé.
Bouche : tertiarisée, aplatie.

32. Vin de France (Fronton) : Château La Colombière "Le Grand B" 2016
(100% Bouysselet)

DS15,5 - LG15,5 – AA1X - GM1X - EA15 - OD1X – RV15,5
Robe : dorée.
Nez : cidre de glace.
Bouche : acidité élégante. Contre les apparences, il n’y a pas de sucre.


Conclusion :
Une séance didactique, qui nous a ramenés à l’inexpérience nos premières expériences ! Il a fallu repartir de zéro sur ces cépages dont on retiendra cette synthèse, certes un peu partisane :

- cépages probablement abandonnés ou raréfiés à cause de leurs faiblesses :
• manque de structure :
rouges :
le négret pounjut, le gamay de Bouze, le manseng noir (peu acides, sensibles à l’oxydation) ;
la timide oeillades ;
le simplet genouillet ;
blancs :
l’arbane et la raisaine, peu acides ;
le verdanel et le gringet, qui semblent très sensibles à l’oxydation ;
le terret, paresseux ;
• trop de structure (vins rouges) : le chaud et expansif aramon ; le viril et ténébreux chatus ; l’impérieux césar.

- cépages au potentiel avéré, requérant des vignerons de talent :
• rouges :
· le mollard, à la structure bourguignonne, à la vieillesse médocaine.
· le persan, à la floralité teintée d’exotisme comme son nom, à la bouche d’une droite acidité, capable d’une gourmandise délicatement confite ;
· le ribeyrenc, riverain de la Méditerranée, est une grande révélation de la soirée, dont la finesse de structure (pâle, acide) soutient, derrière l’alcool, une remarquable finesse de saveurs (pêche, brugnon, en tout cas chez le producteur choisi). Il démontre une capacité à se bonifier ;
· le dureza, qui exprime derrière sa dureté et son astringence manifestes une belle capacité aromatique ;
· l’abouriou, sombre, acide et dense.
• blancs :
· le carignan blanc, que le bois gâcherait ;
· le menu Pineau, guidé par son acidité ;
· la mondeuse blanche, aux senteurs de poire ;
· le bouysselet, structuré et joliment complexe, dont le nez donne le change à l’amateur de sucres. Il représente un atout d’avenir pour le terroir de Fronton.

Vin mystère de la fin : Sauternes Lafaurie-Peyraguey 1999 : 14,5/20 – 8/5/11
Liqueur sauternaise particulièrement roborative (coco, abricot, miel safrané), manquant malheureusement d’élégance, de subtilité aromatique, de fraîcheur surtout. Le prix à payer est une rapide saturation des papilles. Par ailleurs, il est iodé (défaut pour certains palais).
www.invinoveritastoulouse.fr

User avatar
etomasi
Posts: 1026
Joined: November 22nd, 2013, 11:48 am
Location: Washington, DC

Re: Forgotten grape varieties : gamay de Bouze, ribeyrenc, persan, oeillades, gringet, ... (report in french)

#2 Post by etomasi » January 24th, 2020, 12:02 pm

Thank you! This was very interesting! I would love to try some of those wines.
---
Eric Tomasi
CT: Ericindc

Laurent Gibet
Posts: 1042
Joined: May 1st, 2010, 9:48 am

Re: Forgotten grape varieties : gamay de Bouze, ribeyrenc, persan, oeillades, gringet, ... (report in french)

#3 Post by Laurent Gibet » January 24th, 2020, 3:46 pm

The bouysselet should soon allow the production of interesting whites in Fronton, my neighbours around Toulouse ... (the reds, very good and inexpensive, are worth discovering, with the interesting and quite unique négrette grape) ...
www.invinoveritastoulouse.fr

Post Reply

Return to “Wine Talk”